Le Monde des Vins

Rosés

Marie Tassin, Provocation rosée

On l’avait adoré l’an dernier, on recommence cette année. Car ce champagne se reconnaît entre mille, avec sa couleur grenadine et sa macération semi-carbonique qui lui donne une allure pétaradante. Le nez est totalement explosif, façon gâteau de la mousse de framboise. Mais s’il appelle de ses vœux un dessert, n’allez pas croire qu’il est sucré pour autant, c’est bien un brut, avec 7 g/l de sucre résiduel.